Ascite : Cause

Cause 

D'une façon générale, on distingue deux grandes catégories d'ascite :

  • L'ascite due à des pathologies concernant le péritoine lui-même. Les atteintes péritonéales susceptibles d'entraîner la formation d'ascite, sont d'origine soit infectieuses soit cancéreuses. Parmi les principaux cancers, citons les cancers d'origine digestive dont les métastases se situent sur le péritoine (côlon, estomac, pancréas). Moins souvent, il s'agit d'un mésothéliome péritonéal (correspondant à une tumeur péritonéale due à l'exposition à l'amiante). La principale cause infectieuse de la formation d'ascite est la tuberculose. Plus rarement, certains champignons ou parasites peuvent également être à l'origine de l'ascite
  • L'ascite due à des maladies sans relation avec une atteinte du péritoine (causes extra-péritonéales). Celles-ci sont les fréquentes et sont principalement représentées par les pathologies hépatiques, certains cancers et certaines atteintes cardiaques.La cirrhose fait partie des maladies hépatiques que l'on retrouve le fréquemment à l'origine de la survenue d'ascite. Il s'agit avant tout, de la maladie alcoolique, de l'hépatite virale B ou C et de l'hépatite médicamenteuse. Les autres variétés de cirrhoses sont moins souvent mises en cause. L'insuffisance de fonctionnement de la pompe cardiaque proprement dite (insuffisance cardiaque), secondairement à l'existence d'un blocage de la circulation sanguine au niveau du foie, est une des causes extra péritonéales de l'ascite. Le cancer de l'ovaire et le cancer du foie (le souvent après une évolution cirrhotique) sont également responsables de l'ascite.La baisse du taux sanguin de protides (protéines) entraîne une rétention d'eau et la formation d'ascite.L'hypothyroïdie, la pancréatite aiguë (de survenue rapide) et/ou chronique (s'étendant sur une longue période), et certaines maladies rénales sont pourvoyeuses d'ascite mais rarement.La péricardite constrictive (en anglais : constrictive pericarditis), appelée également par le terme désuet de péricardite calleuse, est due à une infection par le bacille Koch (tuberculose). Il s'agit d'une variété de péricardiques chroniques (évoluant dans le temps) se caractérisant par un épaississement du péricarde (pachypéricardite) qui est la membrane de recouvrement et de protection du cœur. Progressivement se constitue une gangue dont les tissus ont perdu toute leur élasticité (fibreuse). Celle-ci est pénétrée par des îlots de graisse et quelquefois se calcifie. Progressivement, cette gangue va se rétracter et enserrer le cœur dont les mouvements de pompe seront gênés, on parle d'adiastolie : difficulté de remplissage des cavités cardiaques. La maladie évolue finalement vers une insuffisance cardiaque où prédomine l'hypertension veineuse essentiellement dans la veine cave inférieure. À cela s'ajoute une importante ascite, une hépatomégalie (augmentation du volume du foie), une pseudocirrhose péricardique. La pseudo-cirrhose de Pick et Venot (en anglais pericarditic pseudocirrhosis of the laver), appelée également symphyse péricardo-périhépatique de Gilbert et Garnier, est un ensemble de symptômes (syndrome) décrits par Pick et correspondant à une atteinte de la glande hépatique elle-même secondaire à une pathologie cardiaque due à la péricardite constrictive. La péricardite constrictive entraîne une défaillance cardiaque et nécessite une péricardectomie. Le syndrome de Meigs (en anglais Meigs' syndrome), appelé également syndrome de Démons-Meigs, est un ensemble de symptômes se caractérisant par la survenue d'une ascite et la présence d'un hydrothorax (présence de liquide dans le thorax) en grande quantité et récidivant rapidement après ponction. Cette pathologie est liée au développement d'une tumeur de nature bénigne de l'ovaire, généralement un fibrome. Il guérit complètement après avoir procédé à l'ablation de la cause (tumeur).L'endocardite de Löffler (en anglais Löffler's endocarditis), appelée également endocardite pariétale fibroplastique avec éosinophilie sanguine, endo myocardiopathie à éosinophiles, fibrose endomyocardique, est une infection cardiaque rare qui apparaît chez l'homme vers l'âge de 40 ans et qui se caractérise par la présence à l'intérieur des cavités du cœur d'une couche épaisse constituée de tissu, ayant perdu son élasticité (tissu fibreux), de couleur nacrée.Le syndrome de Budd-Chiari est une pathologie rare survenant le souvent chez les sujets âgés de 30 à 40 ans et se caractérisant anatomiquement par une oblitération des veines sus-hépatiques (veines qui débouchent du foie pour rejoindre la veine cave inférieure).La maladie de Banti (en anglais Banti's disease) est une affection qui survient chez des sujets jeunes, et qui se caractérise par une splénomégalie (augmentation de volume de la rate), une anémie d'installation progressive s'accompagnant de périodes de rémissions, puis une cirrhose associée à une ascite. Les lésions de perte d'élasticité entre le foie et la circulation portale, font partie des causes de survenue de cette maladie. L'anasarque fœto-placentaire de Schridde (en anglais Schridde's disease), appelée également hydrops universus congenitalis ou maladie de Schridde, correspond à une anasarque volumineuse s'accompagnant d'ascite, d'une augmentation très importante du foie et de la rate, le souvent observée chez des prématurés de 7 mois. Quelquefois, il s'agit d'enfants mort-nés ou morts pendant le travail (période précédant l'accouchement) ou ne vivant que quelques heures. L'anasarque est un œdème généralisé se situant sous la peau (tissu cellulaire sous-cutané) accompagné d'un épanchement dans les cavités constituées par les séreuses. L'examen montre un placenta gros et oedémateux. Les analyses sanguines dévoilent un nombre très élevé de globules rouges possédant un noyau nucléé (érythroblastes) associé à une élévation importante du nombre de globules blancs (leucocytose) et d'une variété de globules blancs immatures. Il s'agit d'une des formes de la maladie hémolytique du nouveau-né (érythroblastose) . Le syndrome de Escamilla-Lisser-Shepardson (en anglais Escamilla-Lisser-Shepardson's syndrome) appelé également myxœdème interne, correspond à un type (rare) d'insuffisance de sécrétion de l'hormone thyroïdienne (hypothyroïdie) survenant chez l'adulte mais sans myxœdème cutané. Le myxœdème se caractérise par la pénétration d'eau dans la peau, donnant aux malades un aspect bouffi. Au cours de ce syndrome, on voit apparaître une ascite et des épanchements péricardiques (entre les membranes de protection de recouvrement du cœur) ainsi qu'une atonie (perte de puissance musculaire) musculaire concernant le cœur, la vessie et les intestins. Certaines patientes présentent des ménorragies (écoulement menstruel anormalement abondant), une anémie et une hypercarotinémie (élévation du taux de carotène dans le sang).La maladie de Whipple est une maladie extrêmement rare, appelée également lipodystrophie intestinale, et se caractérisant par l'infiltration de certains tissus de l'organisme par des globules blancs chargés de germes. La maladie de Whipple atteint particulièrement les ganglions lymphatiques de l'intestin et du mésentère (repli du péritoine unissant l'intestin grêle à la paroi de l'abdomen). L'infiltration (l'envahissement) est constituée par des globules blancs contenant des débris de bactéries, des lipides (graisses) et des fragments de lipides (acides gras). L'origine de cette maladie, essentiellement masculine, n'est pas encore identifiée. On pense à un déficit immunitaire susceptible de perpétuer une infection par une bactérie appelée Tropheryma whippeli. La schistosomiase, appelée également schistosomose ou bilharziose, est une maladie parasitaire due à la pénétration à travers la peau d'un ver, le trématode, du genre Schistosoma (appelé communément bilharzie). Celui-ci se loge dans les veines et la maladie est susceptible de se manifester par des signes locaux ou par des symptômes dus à une atteinte des viscères. Cette maladie touche environ 200 millions d'habitants des zones rurales à travers le monde. La gravité de la maladie se mesure par le nombre d'œufs retrouvés par gramme de selles.La maladie gélatineuse du péritoine Péan et Werth (en anglais : gelatinous ascites) correspond à un épanchement de consistance gélatineuse dans le péritoine. Ce liquide provient de la rupture d'un kyste mucoïde dans l'abdomen, le souvent kyste de l'ovaire ou parfois kyste de l'intestin. On assiste quelquefois à la survenue de métastases tumorales sur le péritoine.

Aucun commentaire pour "Ascite"