Portrait de stephanie.collier.9

Bonjour à tous,
Je viens sur ce forum afin de trouver peut-être des témoignages similaires à celui que je vais poster ce jour.
En effet, ma mère (56 ans) se trouvait en insuffisance rénale sévère il y'a quelques mois avec un DFG à 26, on lui parlait de dialyse.
Les examens échographiques étaient cependant normaux.
Il y'a deux semaines, un nouvel examen sanguin effectué lors d'une hospitalisation ne révélait aucune insuffisance rénale... un DFG normal... (tant mieux me direz-vous, mais considérant qu'une insuffisance rénale de stade 4 est en général irréversible, je me suis posé des questions, à savoir pourquoi le dernier DFG était si bas?)
Là, pour effectuer un scanner, l'hôpital a prescrit à ma mère une injection d'iode, je ne suis pas médecin, mais ayant eu mes deux parents très malades, je commence à avoir quelques connaissances et j'alerte ma mère sur cette injection, et je l'envoie chez son généraliste, qui lui conseille d'effectuer une prise de sang la veille pour avoir la certitude qu'elle n'est pas en insuffisance rénale, et quelle surprise ce matin de constater que le DFG était à 41 ce qui correspond à une insuffisance rénale chronique modérée de stade 3...
D'où ma question : Est-ce possible d'alterner un coup insuffisance, un coup rien? Et pour aller loin, qu'est ce qui pourrait provoquer cela? C'est là que cela devient compliqué. Ma mère souffre de ieurs pathologies et a un tas d'antécédents. C'est d'ailleurs certainement ce qui empêche les spécialistes de poser un diagnostic définitif.
Voici ses antécédents:
Toxicomanie de 1986 à 1989
Obésité morbide 1990 suite à l'arrêt de la toxicomanie
Alcoolisme de 1990 à 1995
Découverte de l'hépatite C en 1996 traitée par INTERFERON pendant 1 an et guérie
Cancer du col de l'utérus opéré en 1997 guéri
Hypertension artérielle traitée depuis 1998
Hypothyroidie traitée par LEVOTHYROX 100 et 75 en alternance 1j/2 depuis 1998
Dépression chronique traitée actuellement par MiANSERINE 30 matin 60 soir
Neuropathie depuis 2015 traitée par LYRICA
Discopathie et sciatiques depuis 1997 traitées actuellement par antalgiques TRAMADOL 100 matin 100 soir
Choléstérol traité par statines depuis 2000 puis non traité à notre demande depuis quelques mois
Avec ce cocktail on lui traite l'estomac avec ESOMEPRAZOLE 40 matin 40 soir
L'an dernier, pendant toute l'année elle a eu le germe dans les urines de l' E-, COLI, elle a pris toutes sortes d'antibiotiques sans succès pendant un an
Pour la neuropathie diagnostiquée l'an dernier, au départ c'était une axonale, ils ont dit à ma mère que c'était à cause de ses antécédents d'alcoolique.
Bizarrement, en cherchant, j'ai trouvé une polémique sur la prise de statines à long terme (et j'ai vu que la neuropathie était dans les effets secondaires sur les notices des médicaments anti choléstérol) c'est pourquoi on a demandé l'arrêt de ce médicament, dans le doute.
Lors du dernier EMG, le médecin a constaté une anormale dégradation des nerfs (trop rapide) et a hospitalisé ma mère deux semaines pour chercher une maladie rare éventuelle, tout en me disant que des fois, ils ne trouvaient pas... Ce qui les alarmait aussi, c'était la fonction rénale de ma mère en insuffisance stade 4 à ce moment là.
lors de l'hospi, les examens de sang ne révèlent aucune insuffisance, un nouvel EMG leur fait trouver finalement la cause de la neuropathie qui finalement passe de axonale à radiculaire (suite à une inflammation trop récurrente des racines de ses nerfs sciatiques ...). La aussi, je me dois de préciser que j'ai eu de vives échanges avec les différents médecins au sujet de la prise de statines AVANT qu'ils ne découvrent finalement la cause de la neuropathie, ils ont tenté de me faire culpabiliser en disant que ça serait de ma faute si elle faisait un AVC, mais ne voulaient pas reconnaitre que la prise de statine à long terme pouvait provoquer la neuropathie périphérique alors que c'est écrit sur la notice... On a même été jusqu'à me dire que dans le VIDAL cet effet indésirable ne figure pas !
Alors ils ont trouvé la cause de la neuropathie mais pour le rein, ne se posent de questions... Ils demandent quand même à ma mère de faire un scanner et une écho cardiaque en sortant. (A croire qu'ils n'ont pas le matériel sur place, ce qui ne serait pas étonnant, vu qu'ils sont en panne de couverture, d'antalgiques OUI vous lisez bien...).Et comme je l'explique au dessus, donc, suite à une nouvelle prise de sang, le rein ne filtre pas si bien que ça finalement...
Si quelqu'un a déjà vu ça quelque part...
Par avance merci :)

Articles à lire concernant "Casse tête médical - insuffisance rénale variable"

  • ... sont susceptibles d'entraîner une évolution mortelle. Chez un individu habitué à des doses 10 fois élevées ces quantités ne ... Les autres symptômes sont des sueurs abondantes, des crampes, des tremblements. S'installe ensuit une angoisse, une agitation et un ...
  • ... un mode orofécale (via le tube digestif) essentiellement chez les enfants en bas âge qui porte des couches.Il est nécessaire de faire ... bacillaire).Colite hémorragique (contenant du sang).Crampes abdominales importantes.Diarrhée aqueuse (contenant de l'eau) ...
  • ... de manière excessive secondaires à un effort mal dosé.Chez la femme enceinte atteinte d'asthme (voir grossesse et asthme) traitée ... bas-ventre. Elles ressemblent fort à des coliques ou à des crampes ; il faut s'en inquiéter. Ces contractions sont ressenties en posant ...